filmer un incendie
Les 10 raisons

10 raisons de filmer un incident plutôt que d’intervenir

29 avril 2018


Chers Citoyens
,

Vous êtes adeptes de buzz, vidéastes amateurs ou tout simplement en quête de sensations. Vous faites peut-être partie de ces gens qui dégoupillent leur téléphone plus rapidement que lors d’un duel de cow-boys dans les westerns.

Que vous soyez devant une bagarre, un incendie ou un individu en danger, rien ne pourra vous empêcher de prouver que vous êtes un as de la gâchette électronique. On aura beau vous signifier qu’il eut été plus brave d’intervenir, mais grâce à ces 10 raisons, je vais vous prouver que vous êtes bien plus valeureux qu’on le prétend !



1 – Tu trouveras de l’inspiration

A quoi bon intervenir dans une bagarre si tu risques de t’en prendre plein la gueule? Fais ta vidéo et t’apprendras quelques techniques de combat en la revisionnant tranquillement chez toi.

2 – Tu es un citoyen engagé

En filmant une personne en train de se faire tabasser, tu pourras transmettre tous les éléments nécessaires à la police pour retrouver les coupables ! La victime prendra la peine de te remercier une fois qu’elle sera sortie de l’hôpital.

3 – Un vrai travail d’équipe

Tu facilites d’ailleurs le travail de la police : tu filmes puis ils interviennent ! Encore heureux, tu t’imagines si c’était l’inverse…

4 – Tu offres des sensations fortes

Tu contribues à l’autonomie et le dépassement de soi de l’humain ! Imagine qu’une personne soit tombée dans le rail de métro en se coinçant le pied. Quel plus beau challenge de vie que de devoir se dépêtrer de ce moment ou t’entends le doux bruit approchant du 65, prêt à t’écraser comme une mouche!

5 – T’es au bon endroit au bon moment

La personne du point précédent s’en est sortie et toi, grand cinéaste imperturbable, tu as ça « on tape » ! Tom Cruise, Bruce Willis, et même Mac Gyver, seront jaloux en découvrant la vidéo sur YouTube. La personne, quant à elle, ne te remerciera jamais assez d’avoir fait d’elle une star du web !

 

Tu commences clairement à te rendre compte des bienfaits de ton action, mais tiens-toi bien, ce n’est pas tout !!!


6 – T’apportes un peu de pédagogie

Tu montres le bon réflexe aux autres ! Si les disputes de couple étaient également filmées, nous aurions enfin la preuve irréfutable qu’au départ, c’est toujours de la faute des femmes !

7 – Tu vas t’enrichir

Imagine que t’arrives à filmer quelqu’un en train de commettre un attentat? Toutes les chaînes d’informations se battront pour t’acheter les images au prix que t’auras négocié afin de les diffuser en boucle toute la journée (pendant une semaine) !

8 – Faire office de thérapeute familial

La victime du point numéro 2 est décédée suite à ses blessures. Pas grave, la famille du défunt te remerciera de ne pas être intervenu, car elle touchera enfin l’héritage !

9 – Tu vis « l’American Dream »

Alors que t’as modestement commencé à filmer avec ton Wiko, voilà que toutes ces situations vécues te permettront de réaliser un Blockbuster qui ferait pâlir Hollywood! Spielberg, Scorcese et Tarantino n’ont qu’à bien se tenir !

10 – Tu te rapproches de la gent féminine

Mes chères Lectrices, je tiens à vous présenter mes excuses pour le point numéro 6. Il est clair que ce n’est pas toujours de votre faute ! J’assume et j’affirme que c’est évidemment l’homme qui est entièrement responsable de votre querelle de couple…dans 10 % des cas.



En résumé

T’avais peur qu’on te traite de lâche, poule mouillée, ou même, d’insensible ? En lisant ces 10 raisons, j’espère que t’auras enfin la certitude d’être un don du ciel et source d’inspiration pour l’humanité ! Avant de sortir, n’oublie surtout pas de recharger ton téléphone à bloc ! Toi et ta vidéo, vous ferez une équipe de choc…OU PAS !

 

Vous pourriez aussi aimer...

2 Commentaires

  • Répondre
    Jeanna
    25 septembre 2018 at 1 h 33 min

    Vive le voyeurisme !
    Bien qu’il y est de l’ironie dans cet article, donc je ne vais pas me mettre à le fustiger, il semble intéressant de voir que justement des réalisateurs comme Gaspar Noé ont tenté de filmer le réel (tout en proposant une œuvre fictionnelle à chaque fois), et notamment la scène de viol dans Irreversible. Une dizaine de minutes où Monica Bellucci se fait violer… En plan fixe. C’est ça l’effet pervers…

  • Répondre
    Anthony De Schepper
    25 septembre 2018 at 23 h 11 min

    Bonsoir Jeanna,

    Je vais faire assez simple: il n’y a que de l’ironie dans cet article, comme dans tous les autres de cette catégorie, tout simplement. J’ai vu le film Irréversible et comprends bien ton argument, mais ce n’est pas ce que je veux mettre en avant. A travers cet article, je fustige surtout les personnes qui n’ont d’autre réflexe que de sortir leur téléphone pour immortaliser ou filmer une situation qui nécessite une intervention. Une non-assistance à personne en danger teinté d’effet pervers. Cela peut d’ailleurs aller de la simple bagarre jusqu’au viol…

Laisser un commentaire