session de rattrapage d'examens
Les 10 raisons

10 raisons de rater ta session de rattrapage

16 juillet 2018

Chers Etudiants,

Après avoir minutieusement suivi mes conseils dans mes articles concernant les examens de janvier ainsi que ceux de juin, vous voilà maintenant face à votre destin ! Ces examens de rattrapage sont votre TOUTE dernière chance de réussir cette année !

Alors que la pression de votre entourage est au maximal, que tout le monde vous regarde, que les chaînes d’infos font un duplex en direct devant votre chambre (ouais bon peut-être pas), vous cherchez désespérément un peu de soutien pour soulager votre stress palpable.

Alors, vais-je enfin devenir raisonnable et vous prodiguer de bons conseils pour réussir ? Eh bien non, car en bon taré des temps modernes que je suis, je vais vous donner 10 formidables raisons de rater votre dernière session d’examens !


1 – Tu continues sur ta lancée de l’année écoulée

Alors que grâce à mes sages conseils, tu as su ranger au placard les sessions d’examens précédentes, voilà que tu veux bien faire les choses jusqu’au bout. En tennis, on appelle cela un Grand Chelem !

2 – Tu penses à ta santé

Vu que tu as foiré TOUS tes exams pendant l’année, tu dois les présenter en septembre. Au-delà du fait qu’il est impossible d’étudier une vingtaine de matières en même temps, tu ne voudrais quand même pas faire un burn-out avant même d’avoir intégré le marché du travail ?

3 – Une question de planning

Après le mois de juin, il s’avère que le mois de septembre est également un moment propice pour partir en vacances à petit prix. C’est vraiment dommage pour les examens que ça tombe en même temps..

4 – Tu fais preuve de bon sens

Tu te dis que quoiqu’il arrive, tu ne méritais pas de passer cette année ! Par souci de professionnalisme, tu ne te sens pas prêt à intégrer l’année supérieure.

 

Je te sens encore un peu fragile après ces 4 premières raisons. Attends de lire la suite ! Je parie que tu vas te laisser convaincre en voyant ce qu’il va se passer l’année prochaine !


5 – Tu te feras de nouveaux amis

Arrivant au bout d’un cycle avec tes anciens potes de classe un tantinet ennuyeux, voilà que tu vas te requinquer en élargissant à coup sûr ton cercle social avec tes nouveaux camarades de classe.

6 – Tu connais déjà les matières abordées

Ce n’est pas parce que t’as boycotté tes sessions d’examens l’année dernière, que tu n’as rien retenu. Tu disposes déjà des livres nécessaires et tu n’auras plus qu’à compléter tes anciennes notes pour bien réussir ton année.

7 – Tu disposes d’informations essentielles

Tu connais la façon de fonctionner des profs, leur tolérance pour le bruit, les retards et les absences. De plus, bien que tu n’y sois pas (ou peu) allé, tu sais les types de questions qu’ils posent à l’examen. 

8 – Tu es une personne respectée

Maintenant que t’as un an de plus, tu sembles plus mature par rapport à tes jeunes camarades de classe. Grâce au point 6 et 7, ils te verront comme un guide tout au long de l’année.

 

Ah j’ai le sentiment que tu commences à te relaxer. Je t’en donne 2 derniers pour la route histoire que tu te mettes vraiment bien !


9 – Tu seras un séducteur hors pair

L’année dernière, les filles de ta classe ne te regardaient même pas. Or, voilà que celles de cette année, vont être impressionné par le leadership que tu dégages grâce aux 3 derniers points. Sans le vouloir, tu es devenu un homme charismatique.

10 – Tu as fait preuve de persévérance

Alors que tout au long de mes 3 articles sur les sessions d’examens, tu as pensé à abandonner, voilà que tu es enfin récompensé de tes efforts d’avoir pu écouter mes bons conseils. Je sens que tu vas passer une excellente année.


Conclusion

Mes Chers Fidèles de foirage d’examens, nous voici arrivé au bout de cette année qui vous a tant fait douter. Le fait d’avoir redoublé vous a enfin apporté un nouveau souffle à votre vie. Une année à venir moins stressante, riche en aventures, en nouvelles amitiés et en charmante compagnie sont la preuve qu’il fallait à tout prix rater ces sessions d’examensOU PAS !

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire