Match sur Tinder
Hommes/Femmes

Mon expérience Tinder : de 0 à 100 matches en une semaine

7 janvier 2019


Vous ne connaissez que trop bien la galère de l’attente du match sur Tinder. Voilà, en plus, qu’un petit prétentieux nous sort un titre racoleur. Il pense nous donner sa pseudo-recette miracle pour « matcher » comme un babouin sur Tinder ! Je vous coupe tout de suite (j’aime les monologues) et peux vous affirmer que je n’ai rien fait de spécial. Mes photos sont pas mal, mais sans plus. En ce qui concerne mon physique, vous pouvez vous faire une idée en découvrant la description de mon blog ! Bon j’avoue, on ne me voit pas bien.


Est-ce normal que je n’aie aucun match sur Tinder ?


Oui…et non ! Dans ce que je vais vous expliquer, vous allez voir que c’est ni le critère physique ni ma description qui me crée 15 matches (affinités) par jour en moyenne. Je suis d’ailleurs étonné qu’aucun coach en séduction n’ait écrit un article (ou alors je l’ai raté) sur ce que je vais vous démontrer, car cela me paraît d’une évidence désarçonnant !


Bon, il le commence son article, bordel !!!

Les plus fidèles parmi vous auront déjà lu mon article sur le fameux classement Tinder qui pourrait paraître contradictoire. En fait, pas du tout. J’utilise Tinder plus ou moins quotidiennement et « right swipe » (balayer à droite pour dire oui) uniquement les filles qui me plaisent.

J’habite Bruxelles, il y a donc assez de profils. Bien qu’il ne soit pas évident de faire une statistique, je peux vous dire que sur un mois, je n’ai même pas 10 matches ! Un constat encore plus alarmant me vient en regardant toutes les photos. Je m’aperçois que la plupart de mes affinités ne me plaisent pas ou que les conversations ne mènent à rien.


Tinder avantage-t-il les personnes souscrivant à la version payante ?

Il existe aujourd’hui 2 formules payantes sur Tinder : Tinder Plus et Tinder Gold ! Ayant déjà testé la première par le passé, je me suis laissé tenter cette fois-ci par le fameux Gold. Une version me donnant l’effet de me sentir irrésistible…OU PAS !

Petit récapitulatif pour les novices : par rapport à la version gratuite, « Tinder plus » propose d’envoyer des « likes » illimités. Il vous offre 5 « superlikes«  par jour qui permettra à l’autre personne de voir que vous avez aimé son profil (contrairement au like qui reste secret tant que la fille ne t’a pas liké). Une autre fonctionnalité consiste à pouvoir effectuer une marche arrière si vous avez zappé trop vite. Enfin, il y a le fameux « passeport » qui permet, selon votre choix, de chercher des filles dans n’importe quelle ville du monde.

La version « Gold » reprend exactement les fonctionnalités de « Tinder plus ». La seule exception est qu’elle vous permet de pouvoir découvrir qui a aimé votre profil. Tinder Gold coûte environ 5 euros de plus que la version « Plus ».

Non seulement je vous donnerai mon avis sur ces 2 versions différentes dans un prochain article, mais vous ferai également part de mon astuce (véridique) pour payer beaucoup moins cher !


Alors, la seule solution, c’est de payer Tinder Gold pour avoir 100 matches ?

Ce paragraphe risque de vous décevoir. Cependant, c’est une réalité. Au début, je n’ai pas du tout « matché » et j’ai abandonné après quelques jours. Certes, je soupçonne un bug, mais payer 15 € (alors que ça coûte 30 en plus) pour un mois est plus que frustrant lorsqu’il n’y a aucun résultat derrière.

La fameuse estime de soi pourrait en prendre un coup ! Ceci dit, ayant déjà eu par le passé des rendez-vous lors desquels j’ai conclu avec des jolies filles, m’a permis de ne pas atteindre plus que ça mon moral. Je trouvais juste étrange que cela soit radical à ce point. Je soupçonnais donc mon deuxième compte Facebook, que j’ai utilisé pour tester les versions payantes. En effet, celui-ci est totalement inactif, sans amis et je me demande dans quelle mesure cela a pu influencer mes résultats catastrophiques avec Tinder Gold !


T’es sûr que tu ne t’es pas trompé de titre d’article ???

Après une semaine, je n’ai même plus utilisé ce compte Tinder Gold que j’avais souscrit. Je me disais que c’était 15 euros de perdu et que plus jamais, je ne paierais pour cette arnaque bien que je dispose de la version gratuite sur un autre compte. Pour enfoncer le clou, j’ai reçu une notification de ma banque m’indiquant que 15 euros avaient été à nouveau prélevés !

Oui vous l’aurez compris, je me suis fait niq*** par le renouvellement automatique d’un mois ! Je me suis empressé de le désactiver, mais fini mes 50% de réduction. J’aurais bien perdu 30 euros dans cette histoire !


Maintenant, je vous explique le secret du match sur Tinder !


Vu qu’on m’a rajouté un mois d’abonnement que je ne voulais pas, je me suis dit tant qu’à faire autant l’utiliser et tester la fonction « passeport ». Il y a 3 ans, j’étais parti en vacances au Maroc. Je me souviens avoir eu une kyrielle de matches en une semaine là-bas. Je me suis donc empressé de voir si mon « succès » était resté intact auprès des Marocaines.

La beauté est une question de goût personnel. Pour ma part, je trouve qu’il y a plus de jolies femmes là-bas que chez nous, en Europe centrale. Je « right swipe » plus souvent certes, mais là comme par hasard la magie opère à nouveau. J’ai tellement « matché » que je discutais souvent avec trop de filles en même temps. À la fin je ne savais limite même plus à qui je parlais, mais c’était addictif ! Je pouvais, de ce fait, me mettre dans la peau d’une fille ayant du succès sur Tinder.

J’avais tellement de choix qu’il m’était possible d’aborder et mener les conversations en toute tranquillité. Je ne ressentais pas la « peur » de faire un faux pas. Mieux, cela me permettait d’être sélectif sur la personnalité de la fille, car elles étaient toutes mignonnes, voire canon, pour certaines ! Je suis donc passé de 0 matches, en un mois, à 100 « matchs » en une semaine (oui 7 jours seulement) !


Comment peut-on expliquer cela ?


Alors oui, vous allez me dire, pourquoi te positionner au Maroc alors que tu ne t’y trouves pas physiquement ? Avant un voyage, cela peut s’avérer utile. En effet, une fois arrivé sur place, je pourrais facilement décrocher un rendez-vous avec une femme qui me plaît.

Ce que je veux surtout mettre en exergue, c’est que je ne suis pas passé de cas social à Don Juan en quelques clics. Mes photos et ma description n’ont pas changé !!

Peut-être que les Marocaines sont attirées par les hommes blancs, pour ce qu’on représente, notre statut social. Peut-être que mon style physique passe mieux ou qu’elles matchent un peu avec tout le monde. Bref, peu importe !

Cela ne sert à rien de s’enflammer parce qu’on fait 100 matches en 7 jours (on verra ce que ça donne sur une période plus longue avec d’autres pays). Or, cela permet également de relativiser l’échec cuisant que je subis avec les filles d’Europe de l’Ouest, du moins sur l’application.


En résumé

Même si dans d’autres pays, les femmes sont moins sélectives, vous pourrez constater qu’il ne faut pas toujours vous remettre totalement en question comme certains coaches en séduction (ou d’autres personnes) vous le font remarquer. Le nombre de matches sur Tinder peut être quelque peu tronqué.

Vous avez fait un effort sur votre profil (photos bien prises, description sans fautes d’orthographe, etc) ? Dans ce cas, ne laissez pas Tinder décider de votre confiance en vous en fonction de votre succès sur l’application. 

Testez au Maroc ou dans d’autres pays, et vous verrez que cette notion de « succès » à une part aléatoire. Mieux encore, tester votre pouvoir de séduction dans LA VIE RÉELLE ! C’est bien là que les résultats comptent et que les plus belles histoires se créent.

 

Et vous, quel est votre taux de match sur Tinder ?

 

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire